L’impression jet d’encre waterproof

Le jet d’encre deviendrait-il une alternative plus performante que le laser ?
En termes de communication et de micro-production, l’impression laser couleur supplante totalement la technologie jet d’encre. Et pourtant aujourd’hui, par l’arrivée des systèmes “big Ink” le jet d’encre devrait être une solution optimale pour la communication. Initialement inventée pour une simple résistance au soleil, cette technologie d’encre peut séduire les entreprises par sa résistance…. à l’eau !

Ce qui a irrémédiablement condamné par le passé les système à jet d’encre des entreprises ressort de l’expérience suivante : prennez une feuille imprimée en couleur par un système “jet d’encre”, mouillez votre doigt, passez-le sur votre document et hop, votre texte en bavant sur la feuille tue irrémédiablement la pertinence de votre document, bon à jeter à la poubelle.

Alors que le “rendu couleur” jet d’encre est bien plus fin et fidèle que le laser, que les feuilles imprimées laser s’apparentent plus au toucher à des gauffres dont l’encre fait fonction (en épaisseur) de garniture qu’à une feuille lisse et fluide, la faiblesse de tenue aux intempéries (humidité et lumière) du jet d’encre ne permettait pas à cette technologie de se positionner significativement dans un usage professionnel.
Initialement développé pour les photographes qui souhaitaient exposer leurs oeuvres, le big Ink représente aussi une alternative pertinente pour tous les services communication des entreprises. Le coût impression est aussi beaucoup plus intéressant que le laser.
On paie à l’encrage, on rechage son imprimante comme on remplit son réservoir de carburant, les machines ne coûtent presque rien, et l’encre ne coûte que le double de l’encre traditionnelle (systèmes d’imprimantes dites “sous perfusion”) qui lui était quatre fois moins coûteux que l’usage des cartouches d’encre “constructeur”.
Le résultat est  d’une beauté troublante si l’on prend soin de prendre un papier adequat. Bien entendu, on n’est pas dans l’impression de masse, on est dans l’impression de petite série, de flyers de communication aux manuels didactiques ou compte-rendus illustrés.

Aujourd’hui, on arrive à trouver de l’encre big-Ink “Made in france” (distribuée chez A4 & Plus) et associée aux imprimantes bureautiques grand public de chez Canon, on arrive à d’excellents résultats, de qualité vraiment professionnelle.